Nouvelle norme nationale concernant le vin de glace au Canada
Les modifications profiteront aux producteurs canadiens en leur permettant d'accroître leur part des marchés internationaux

Le 12 février 2014, Ottawa : À la suite de consultations exhaustives, le gouvernement du Canada met en oeuvre des modifications réglementaires qui aideront les producteurs de vin de glace canadiens à élargir leurs marchés d'exportation et qui protègeront les consommateurs contre les produits frauduleux. Essentiellement, les modifications créeront une nouvelle norme nationale sur le vin de glace.

Ces modifications ont aussi une incidence sur la façon dont les renseignements sont affichés sur les contenants de vin. De légères modifications ont d'ailleurs été apportées au libellé du Règlement sur les aliments et drogues et du Règlement sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation.

La nouvelle norme nationale exige que le vin de glace soit fabriqué exclusivement à partir de raisins gelés naturellement sur la vigne. En définissant la méthode de production du vin de glace, nous prouverons que le vin de glace produit au Canada répond aux normes internationales. Ces nouvelles règles d'étiquetage du vin conçues dans le but de faciliter le commerce avec les pays membres du Groupe mondial du commerce du vin.

Les faits en bref

  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments a mené des consultations exhaustives auprès des provinces et des intervenants au sujet de la nouvelle norme nationale sur le vin de glace.
  • Le vin de glace est la principale exportation de vin en termes de valeur monétaire pour le Canada. Même s'il ne constitue que 1,2 % du volume d'exportation de vin du Canada, il représente cependant 45 % des revenus d'exportation de vin du Canada.

Citations

L'annonce d'aujourd'hui permettra de s'assurer que le Canada respecte ses obligations au titre de l'Accord du Groupe mondial du commerce du vin, et représente un avantage considérable pour les exportateurs de vin canadiens, qui bénéficieront d'un meilleur accès aux marchés pour leur excellent produit.

L'honorable Gerry Ritz
Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada

Nous continuons à ouvrir des marchés pour le vin de glace canadien dans des pays qui offrent un grand potentiel pour ce produit de renommée mondiale. Comme nous l'avons fait pour l'accord historique avec l'Union européenne, nous négocions avec des destinations d'exportation de premier plan en Asie, comme le Japon et la Corée du Sud. Actuellement, le Canada exporte chaque année 2,2 millions de dollars de vin de glace vers la Corée du Sud, qui est soumis à des droits de douane de 15 %. En soutenant nos producteurs de vin sur les marchés du monde entier, nous créons des emplois et des possibilités ici même au pays.

L'honorable Ed Fast
Ministre des Affaires étrangères

Le Canada est un des plus importants producteurs de vin de glace au monde, et son produit est reconnu à l'échelle mondiale. À titre de produit vinicole phare, le vin de glace représente 45 % des revenus d'exportation de vin du pays. La nouvelle réglementation appuiera encore davantage la capacité concurrentielle des producteurs canadiens.

L'honorable Maxime Bernier
Ministre d'État (Petite entreprise et Tourisme)

Les producteurs de vin de glace de l'ensemble du Canada se réjouissent de la nouvelle réglementation fédérale, qui appuie les normes provinciales en place et accroît les débouchés du Canada. De plus, elle protège les producteurs de vin de glace authentique contre les producteurs qui suivent des normes inacceptables et des pratiques frauduleuses sur le marché national et le marché d'exportation en pleine expansion.

Dan Paszkowski, président et chef de la direction, Association des vignerons du Canada

Related Products

Document d'information : Nouvelle norme nationale sur le vin de glace au Canada

Modifications réglementaires récentes de l'ACIA

Liens connexes

Gazette du Canada : Règlement sur le vin de glace

Gazette du Canada : Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues

Gazette du Canada : Règlement modifiant le Règlement sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation

Personnes ressources

Jeff English
Directeur des communications
Cabinet du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz
613-773-1059

Relations avec les médias
Agence canadienne d'inspection des aliments
613-773-6600

Date de modification :