L'Agence canadienne d’inspection des aliments offre à l’industrie un meilleur accès à des conseils d’experts

Le 7 janvier 2013, Saskatoon : Aujourd'hui, le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé que l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) créera seize centres d'expertise ciblés un peu partout au Canada pour que l'industrie et les inspecteurs de l'ACIA aient accès plus facilement à des renseignements et des conseils plus uniformes.

« Ces centres regrouperont l'expertise et la rendront disponible grâce à un guichet unique, ce qui rendra l'ACIA plus efficace et permettra à l'industrie, les inspecteurs de l'ACIA, ainsi qu'aux Canadiens d'obtenir des services améliorés et plus uniformes, » mentionne le Ministre. « De plus, ces centres se trouveront à proximité d'experts de la province et du milieu universitaire dans un domaine particulier pour que l'Agence mise sur l'expertise et la collaboration entre les organisations ».

Les seize centres, qui devraient être mis en œuvre au cours des prochaines années, regrouperont dans un même endroit des experts de programmes particuliers. Ce projet créera non seulement un système plus efficace pour la prestation de conseils et de directives d'experts, mais renforcera aussi le lien entre les employés de l'Agence qui conçoivent les programmes et les politiques et les employés qui les exécutent.

Cette initiative s'appuie sur les efforts que l'ACIA déploie pour améliorer sa relation avec les intervenants et pour accroître en définitive la compréhension et la conformité de l'industrie en ce qui a trait aux règlements fédéraux. En février 2012, l'ACIA a présenté son Énoncé des droits et des services ainsi que ses guides sur l'inspection et a annoncé la création du Bureau de traitement des plaintes et des appels.

Les mesures prises par l'ACIA pour améliorer la communication avec les intervenants et pour renforcer la conformité de l'industrie en général ont été renforcées par la récente adoption de la Loi sur la salubrité des aliments au Canada, qui regroupe diverses lois et qui uniformisera et clarifiera les règlements qui s'y rattachent.

Les centres se situeront un peu partout au Canada. Plusieurs facteurs ont été pris en compte au moment de la sélection de ces endroits, notamment les suivantes :

  • concentration actuelle d'industries connexes;
  • proximité d'organisations de l'industrie;
  • proximité d'experts de la province dans le domaine;
  • proximité d'experts du milieu universitaire dans le domaine;
  • concentration actuelle d'employés prenant part à l'activité visée.

Les centres seront les suivants :

Centre d'expertise Lieu
Produits forestiers Burnaby (Colombie-Britannique)
Poissons Burnaby (Colombie-Britannique)
Abattage d'animaux à viande rouge Calgary (Alberta)
Gestion des maladies animales exotiques et des mesures d'urgence Calgary (Alberta)
Céréales et oléagineux
Semences
Végétaux à caractères nouveaux
Engrais
Saskatoon (Saskatchewan)
Produits agroalimentaires et produits fabriqués dans des établissements non agréés par le gouvernement fédéral Guelph (Ontario)
Importation et exportation d'animaux Guelph (Ontario)
Produits horticoles Guelph (Ontario)
Étiquetage et allégations Région de la capitale nationale (RCN)
Aliments du bétail Région de la capitale nationale (RCN)
Abattage de la volaille Saint-Hyacinthe (Québec)
Viande et volaille transformées Saint-Hyacinthe (Québec)
Maladies animales indigènes et bien-être des animaux Saint-Hyacinthe (Québec)
Mollusques et crustacés Moncton (Nouveau-Brunswick)
Santé des animaux aquatiques Moncton (Nouveau-Brunswick)
Pommes de terre et sol Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard)

- 30 -

À titre d'information :

Meagan Murdoch
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et de l'Agence canadienne d'inspection des aliments
613-773-1059

Agence canadienne d'inspection des aliments
Relations avec les médias : 613-773-6600

Date de modification :