ARCHIVÉE - Rapport sur les dépenses annuelles de voyage, d'accueil et de conférences (2013-2014)

Cette page Web a été archivée

Comme l'exige la Directive sur la gestion des dépenses dévoyage, d'accueil et de conférences du Conseil du Trésor, le présent rapport fournit de l'information sur les dépenses annuelles totales pour de voyage, d'accueil et de conférences de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) pour l'exercice se terminant le 31 mars 2014.

Cette information est mise à jour annuellement et ne contient pas les renseignements non-divulgués en vertu de la Loi sur l'accès à l'information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Les dépenses de voyages, d'accueil et de conférences engagées par les ministères et agences fédéraux appuient le mandat ministériel et les priorités gouvernementales.

En particulier, dans le cas de l'ACIA, elles comprennent l'exécution des programmes et/ou services de base suivants pour les Canadiens :

  • L'ACIA veille sur la santé et le bien-être des Canadiens, l'environnement et l'économie en préservant la salubrité des aliments ainsi que la santé des animaux et des végétaux.
  • L'ACIA est chargée d'appliquer13 lois fédérales et 38 règlements, de régir la salubrité et la qualité des aliments vendus au Canada, et de contribuer au maintien des ressources végétales et animales.
  • Mentionnons, parmi les activités de l'Agence, la vérification de la conformité de produits importés, l'agrément et l'inspection des établissements, l'analyse des aliments, des animaux, des végétaux et des produits connexes, ainsi que l'approbation de l'utilisation de nombreux produits agricoles. En outre, l'ACIA donne des avis scientifiques, élabore de nouvelles technologies, offre des services d'analyse et effectue de la recherche sur la réglementation.
  • L'ACIA compte environ 6 925Note de bas de page 1 employés répartis partout au Canada, dans la région de la capitale nationale et dans les quatre centres opérationnels (la région de l'Atlantique, le Québec, l'Ontario et l'Ouest). Plusieurs de ces employés doivent se déplacer afin d'accomplir leur travail. Ces dépenses de voyages sont incluses dans les dépenses totales de la catégorie Voyages – Fonctionnaire.
  • L'ACIA élabore et offre divers services, notamment des services d'inspection , pour:
    • Prévenire et gérer les risques liés à la salubrité des aliments;
    • Protéger les ressources végétales contre les ravageurs, les maladies et les espèces envahissantes;
    • Prévenir et gérer les maladies animales et les zoonoses;
    • Contribuer à la protection des consommateurs;
    • Faciliter l'accès aux marchés des aliments, végétaux et animaux du Canada.

Les voyages sont essentiels pour assurer la prestation de ces services.

Les dépenses annuelles totales de voyages, d'accueil et de conférences de l'Agence canadienne d'inspection des aliments sont résumées ci-dessous :

Catégorie de dépense Dépenses pour l'exercice se terminant le 31 mars, 2014
(en milliers to dollars)
Dépenses pour l'exercice précédent se terminant le 31 mars, 2013
(en milliers to dollars)
Changement
(en milliers to dollars)
Voyages – Fonctionnaires 16 216 15 023 1 193
Voyages – Non-Fonctionnaires 118 226 (108)
Total des dépenses de voyages 16 334 15 249 1 085
Accueil 172 202 (30)
Frais de participation aux conférences 245 318 (73)
Total 16 751 15 769 982
Voyages internationaux du ministre et du personnel du ministre (inclus dans Voyages – Non-Fonctionnaires) 0 0 0

Écarts importants par rapport à l'exercice précédent.

Voyages – Fonctionnaires:

Comparées à l'exercice 2012-2013, les dépenses de voyages des fonctionnaires de l'Agence ont augmenté; cependant, les fais relatifs aux autres voyages, à l'accueil et aux conférences ont diminué. L'augmentation des dépenses de voyages des fonctionnaires de l'Agence en 2013-2014, sont principalement attribuables aux raisons suivantes :

  • L'Agence entame le processus de transformer la façon dont elle assure la prestation de ses programmes et de ses activités prévus dans son mandat afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs et de l'industrie d'aujourd'hui. Afin de lancer la conception de programmes d'inspection modernisés, une équipe nationale spécialisée a été mobilisée, ce qui a contribué à l'augmentation des dépenses de voyage. Avec ces changements substantiels apportés à l'Agence, les interactions en face-à-face avec le personnel ont accéléré la conception de nouveaux processus opérationnels pour soutenir les priorités du gouvernement dans la modernisation de l'inspection et l'entrée en vigueur de la Loi sur la salubrité des aliments au Canada.
  • En plus de la transformation de l'Agence, une initiative visant à moderniser et maintenir un des meilleurs systèmes de salubrité des aliments au monde, l'Agence a fait un investissement important dans la formation des superviseurs à l'échelle du Canada, ce qui a aussi entraîné l'augmentation des dépenses de voyages.
  • L'Agence a intensifié la lutte contre l'épidémie de l'anémie infectieuse du saumon. En 2013-2014, quatre opérations de destruction de grande ampleur ont nécessité une mobilisation rapide du personnel. Tout comme en 2012-2013, des coûts de déplacement considérables ont été engagés en 2013-2014 pour surveiller et limiter les activités aquatiques dans les zones touchées.
  • Conformément à l'initiative de l'équipe de vérification des inspections telle qu'annoncée dans le Budget 2013, les équipes ont commencé à se déplacer à travers le pays dans le but d'effectuer des vérifications basées sur les risques dans les établissements agréés par le gouvernement fédéral. Ces nouvelles exigences liées aux déplacements ont elles aussi contribué à cette augmentation.
Date de modification :