Avis à l'industrie – Le Guide de biosécurité destiné aux propriétaires et aux gardiens de chevaux est maintenant disponible

Ottawa, le 18 août 2017 : L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), en collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), Canada Équestre et d'autres intervenants du secteur équin, a créé un Guide de biosécurité de l'utilisateur en vue d'aider les propriétaires et gardiens de chevaux à protéger ces derniers contre les maladies infectieuses. Le Guide national de biosécurité de l'utilisateur pour les exploitations et sites de rassemblement du secteur équin vient appuyer la Norme nationale de biosécurité pour les exploitations et sites de rassemblement du secteur équin (ou la Norme) qui a été diffusée en juin 2016; il contient des lignes directrices et des recommandations.

Utilisés ensemble, le Guide de biosécurité de l'utilisateur et la Norme aideront les propriétaires et gardiens de chevaux à élaborer et à mettre en œuvre des mesures de biosécurité en :

  • faisant mieux connaître les risques en matière de biosécurité et la façon d'atténuer le risque de transmission de maladies;
  • fournissant une approche uniforme à l'échelle nationale pour établir et mettre en œuvre un plan de biosécurité dans leur exploitation ou site de rassemblement;
  • améliorant la santé des chevaux et en facilitant les déplacements courants, le transport et l'équarrissage des chevaux, qui sont des composantes essentielles du secteur équin.

La conformité à la Norme et au Guide de biosécurité de l'utilisateur est volontaire. Les propriétaires et gardiens de chevaux peuvent utiliser ces outils dans leur intégralité ou s'en servir pour compléter les programmes de biosécurité qu'ils ont déjà mis en place.

Les fonds requis pour élaborer la Norme et le Guide de biosécurité de l'utilisateur ont été accordés en vertu du cadre stratégique pour l'agriculture Cultivons l'avenir 2.

La Norme et le Guide de biosécurité de l'utilisateur ont été élaborés par le Comité consultatif sur la biosécurité dans l'industrie équine, qui regroupait des propriétaires de chevaux, des représentants d'associations de ce secteur, des vétérinaires équins, des universitaires et des spécialistes du gouvernement fédéral et des provinces.

Date de modification :