Résidents canadiens

Les voyageurs qui entrent au Canada doivent déclarer tous les aliments, les végétaux, les animaux et les produits connexes à leur arrivée au pays. Ces articles peuvent introduire des maladies, des ravageurs, des virus et des microorganismes nuisibles qui peuvent constituer une menace pour les animaux, les végétaux et les habitats naturels du Canada.

Des produits qui peuvent paraître inoffensifs comme les sculptures en bois ou les fruits peuvent être porteurs d'insectes ou de larves (souvent invisibles à l'œil nu) qui pourraient causer d'importants dommages aux forêts canadiennes.

De la même façon, les plumes, la viande et d'autres produits d'origine animale pourraient propager l'influenza aviaire (grippe aviaire) ou d'autres maladies animales. En plus d'avoir des conséquences sur l'agriculture canadienne, de nombreuses maladies animales pourraient nuire à la santé humaine et à la salubrité des aliments.

Avant de quitter le Canada

Partout dans le monde, les menaces relatives aux maladies, aux ravageurs et à l'environnement changent constamment. Ces changements auront une incidence sur les restrictions et les interdictions visant les aliments, les végétaux, les animaux et les produits connexes.

Pour savoir si vous pouvez importer un produit quelconque au Canada, renseignez-vous avant votre départ. Il se peut qu'un permis soit requis pour certains articles.

Les voyageurs et les importateurs devraient d'abord consulter le Système automatisé de référence à l'importation (SARI) pour prendre connaissance des exigences à l'importation. Le SARI est une vaste base de données qui a été conçue pour les importateurs commerciaux, mais qui renferme des renseignements utiles pour les particuliers qui connaissent bien les systèmes de classification des produits.

Si les voyageurs ont d'autres questions, ils peuvent communiquer avec le Service d'information sur la frontière (SIF) de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Pour en savoir davantage sur l'alcool et le tabac, les aliments et les importations d'animaux de compagnie.

Pour obtenir un permis d'importation de végétaux ou de produits d'origine végétale ou d'animaux ou de produits d'origine animale.

Lors du retour au Canada

Déclarez tous les aliments, les végétaux, les animaux et les produits connexes.

Évitez d'être en contact avec des animaux d'élevage (dont la volaille), de zoos ou sauvages pendant quatorze jours après votre retour si vous avez été en présence d'animaux semblables lors de votre séjour à l'étranger.

Lors de votre retour au Canada, ne visitez aucune exploitation agricole canadienne pendant 14 jours si vous avez visité une exploitation agricole ou avez été en contact avec des oiseaux sauvages durant votre séjour à l'étranger. Assurez-vous que les chaussures que vous portiez lors de cette visite ont été désinfectées et que vos vêtements ont été nettoyés à fond et séchés à haute température. Veuillez remplir les sections de votre fiche de déclaration douanière qui concernent les visites d'exploitations agricoles.

La loi exige que vous déclariez ce que vous rapportez au Canada. Il vous incombe donc de vous renseigner et de prendre la décision qui s'impose. Vous contribuerez ainsi à protéger votre pays.

Pensez-y et déclarez!

Date de modification :